jeudi 29 novembre 2018

La FFMC-35 recrute !


L’antenne recrute :

Un (ou plusieurs) trésorier(ières) (adjoint(e)) :
Idéalement avec une expérience de trésorerie associative, ce poste prend en charge la gestion des adhésions qui est déjà très automatisé, leur suivi, et la rétribution de la part qui revient à la FFMC nationale.
Le trésorier connait les capacités financières de l’antenne pour éclairer les décisions du conseil sur leur faisabilité. Il utilise un outil informatique existant afin de créer le bilan présenté en assemblée annuelle. Il rédige si besoin le dossier de demande de subvention du PDASR (Plan Départemental d’Action de Sécurité Routière) pour les actions éligibles (motard d’un jour, Relais calmos, intervention ERJ dans les collèges ...) avec la personne qui organise l’action.
Il comptabilise et valorise le bénévolat dans le bilan annuel, et gère les défraiements en accord avec le conseil.
Le trésorier prend part activement aux décisions du conseil dont il intègre le bureau.
Une formation auprès d’organisme dédié à la formation associative est envisageable.

Un(e) secrétaire et des adjoint(e)s :
Avec le coordinat(rice)eur d’antenne, il prend en charge l’ordre du jour des réunions, organise la communication de l’antenne avec le chargé de communication web. Il participe à la gestion des courriers avec les collectivités, institutions et le chargé des points noirs.
Son domaine de compétence inclue les tâches administratives et statutaires : compte-rendus de réunions, éditions de la liste des adhérents pour l’émargement en assemblée, organisation des bulletins de vote, tenue des archives ...
Le secrétaire prend part activement aux décisions du conseil dont il intègre le bureau.
Une formation auprès d’organisme dédié à la formation associative est envisageable.

Un(e) ou plusieurs chargé(e) des "points noirs" :
Cette personne très sensible à l’état des infrastructures pour les motards. Elle collecte et recense les zones, ainsi que les infrastructures dangereuses. Avec le secrétaire, elle envoie des courriers aux gestionnaires responsable de la voirie, et assure le suivi et la relance des dossiers. Un outil cartographique en ligne des points noirs sur le site web de l’antenne, pour les localiser et exposer le suivi de leur traitement est à prévoir. Elle peut déclencher une action militante de terrain pour dénoncer un point noir qui n’aboutirait pas, et relayer l’information dans la rubrique "casque d’âne" de notre partenaire moto-magazine.
Le chargé de point noir peut prend part activement aux décisions du conseil.

Des motard(e)s représentant les intérêts des motards :
Disponibles en horaires de bureau pour représenter l’antenne et suivre les dossiers lors des réunions institutionnelles : département, Rennes métropole, les services de la préfecture, organisent des réunions clefs sur les orientations ou des opérations ponctuelles de sécurité routière. Vous aurez une bonne connaissance des positions et arguments de la FFMC. Vous savez écouter et faire entendre si besoin la voix des motards, trop souvent oubliés, ou considérés comme négligeables, malgré le lourd tribu payé en blessés et accidents. Vous avez envie de défendre les motards tout en ayant un sens aigu de la diplomatie. Vous avez du temps libre en journée pour assister et rendre compte au conseil de la teneur de ces réunions.

Des organisateurs de balades/voyages en moto :
Motard(e)s très expérimenté(e)s, à l’aise dans la conduite et l’organisation d’un groupe comportant des motards aux origines diverses, de l’aguerri au totalement débutant à prendre sous votre aile. La réalisation d’un road-book, l’organisation de visite ou la réservation de repas en gérant les impératifs de délais, de relance et de météo n’ont plus de secret pour vous. Vous connaissez les valeurs de respect, d’humanisme d’ouverture, et de partage de la route de la FFMC. Vous savez la mettre en pratique par une balade responsable, sécuritaire et dans la bonne humeur. Vous veillez au respect de la charte des balades FFMC. Des connaissances informatique en cartographie et réalisation d’itinéraires pour GPS sont appréciées, ainsi que la possession du PSC1. Si vous avez déjà organisé des grosses virées sur plusieurs jours avec nuitée vous pourrez proposer un voyage annuel aux adhérents.

Un(e) ou des responsables sécurité :
Motard expérimenté, à l’aise dans un contexte de manifestation face à des usagers parfois hostiles. Vous êtes calme et assurez le pivot avec les forces de l’ordre. Avec l’organisateur de l’événement (manifestation, dénonciation de point noir, action coup-de-poing) vous savez vous faire écouter, donner des consignes claires, et vous assurer de leur suivi.
Vous gérez la liste des encadrants de sécurité, et savez les mobiliser en vue de l’évènement à couvrir. Vous assurez le briefing et le dé-briefing. L’organisation d’une formation globale de sécurité en moto pour tous les encadrants est envisageable, en mobilisant les ressources internes nationales existantes (formation sécurité en moto spéciale FFMC).

Des organisateurs de festivité :
Après une année d’actions bien remplie, vous savez organiser un événement festif et motard. Cette journée pourrait prendre la forme d’une balade suivie de jeu d’agilité en moto et/ou d’un concert avec grillades et buvette, toutes les idées étant les bienvenues. Avec le chargé de communication vous organisez cet événement pour faire connaitre les actions des motards en colère et assurer un moment de détente où tous les adhérents et les extérieurs pourraient goûter la joie d’une franche camaraderie. Cette organisation ne serait pas prioritaire, mais mettrait en valeur notre composante solidaire et soudée, en prenant, pourquoi pas de l’ampleur chaque année. Bref, un événement fait par des motards pour des motards.

Envie de faire changer les choses localement ?
On a déjà eu plusieurs victoires, et on nous écoute, faut-il encore parler !

La suite par ici
... ou rdv demain soir