mercredi 23 décembre 2020

La glissière tueuse d’Alma enfin doublée !


Quatre ans.

C’est le temps qui s’est écoulé depuis le décès de Mathieu et la sécurisation du virage. Un motard de 29 ans est décédé en septembre 2016 sur l’échangeur d’Alma.

L’infrastructure avait clairement jouée un rôle aggravant lors de cet accident. Les motards de l’antenne avait alors dénoncé par une manifestation sur place, le danger connu de ces installations en virage (cliquez sur l’image pour lire l’article).

Non doublées par une lisse à motard, les montants se transforment en hachoir pour le malheureux usager en deux roues qui y finit sa glissade. On rappelle que l’équipement d’un lisse inférieur de protection coûte moins cher à monter d’origine qu’après installation.

C’est chose corrigée depuis le 20 novembre 2020 par la DIRO. [1]

Avant sécurisation :

Après :

Nous autres motards, plus sensibles que les autres usagers (à part le vélo) aux défauts de la route, ne devons pas baisser les bras. En se regroupant, avec des actions ciblés, et par nos connaissances spécifiques à notre pratique, nous avons le pouvoir d’améliorer la sécurité.

Face à la baisse des budgets d’entretien, qui maltraite nos routes, signaler un point noir, c’est peut-être permettre au copain qui passera par là, demain, dans une semaine, dans quelques mois, d’éviter de se mettre au tas.

Plus nombreux, plus fort, signalez, ou venez nous aider.





[1La direction interdépartementale des routes (DIR) Ouest assure l’entretien des 31 Km de la rocade de Rennes, les RN et la A84.